Paysages Improbables (2011/2012) - Nathalie Hubert
        
Paysages Improbables (2011/2012)
Cette série d’images intitulée Paysages Improbables est le fruit d’une trajectoire, d’un voyage, reliant Paris à la cote Atlantique. Entre terre et mer, entre continent et océan. Ou plutôt aux confins de chaque étendue.

Ces photographies interrogent la notion d’espace et de territoire. Les paysages ici créés ne sont ni terrestre ni marin mais à la lisière des deux, dans l’interstice où les dunes deviennent écume, où les cieux rejoignent la lande et où la roche se délite lentement.
Ces espaces deviennent imaginaires car irréels et peu probables. La végétation surgit et se dresse au pied des lames déferlantes. Les vents marins balaient la terre comme ils balaient l’image. Les personnages s’immiscent et se fondent dans ce décor où le ciel dépoli se mêle au sable mordoré.

La frontière entre les deux espaces se brouille et devient incertaine. Un autre territoire prend forme, un territoire qui n’est plus marqué, plus délimité, un territoire sans frontière. Un paysage improbable.
Top